Au Royaume de l'Amour dans la Vérité

Accueil > Dossiers >Dossier du Père Matthieu Wallut, o.s.b., France (1)

Dossier du Père Matthieu Wallut, o.s.b., France (1)

Soeur Chantal Buyse

Soeur Chantal Buyse

Vers la mi-janvier 2006, Mère Paul-Marie «apprenait» que, dorénavant, ce ne seraient plus les Fils de Marie qui feraient l'objet d'attaques de la part des adversaires, mais qu'elle-même serait directement visée. Elle en informait aussitôt quelques proches collaborateurs, précisant que les attaques concerneraient son équilibre psychologique, qu’on la ferait passer pour malade mentale, un cas en vue de l'hôpital psychiatrique. Trois semaines plus tard, ces paroles allaient une fois de plus se réaliser...

Depuis 1989, les Fils de Marie oeuvrent dans le diocèse de Beauvais, Noyon et Senlis, en France, à la demande de l’évêque de l’époque, Son Excellence Monseigneur Adolphe-Marie Hardy. Ils ont la charge aujourd’hui d’une partie de la grande paroisse dénommée «la Plaine d’Estrées» qui regroupe plusieurs paroisses. Au cours des années, divers témoignages ont prouvé que les paroissiens appréciaient leur présence et leurs services, même si, durant toutes ces années, les Fils de Marie ont eu droit à un «traitement de faveur» de la part de certains confrères prêtres diocésains: injustices, mépris, malveillances. Ils ont gardé le silence sur ces agissements humiliants, afin de ne pas créer de scandale.

Or, récemment, un prêtre du diocèse, le curé Matthieu Wallut, ne contient plus sa rage. Mécontent qu’une de ses meilleures paroissiennes (dont il a pu apprécier les nombreux services) soit favorable à l’Armée de Marie, le curé a publié dans son feuillet paroissial, distribué dans les huit paroisses voisines desservies jusqu’en 2001 par les Fils de Marie, un article méprisant l’Armée de Marie et surtout la Fondatrice. Au cours de son homélie du dimanche 5 février 2006, il a repris cet article en qualifiant «Marie-Paule Giguère d’hérétique» et en ajoutant que «son cas relevait de la psychiatrie». Des laïcs se sont levés et quelques réactions ont suivi.

Notre Fondatrice continue à exercer son influence sur les âmes par le biais de ses fils spirituels qui répandent son message d’amour, de pardon et d’abandon. N’est-ce pas là le plus convaincant témoignage sur une vie toute donnée au service de Dieu, de l’Église et des âmes?

Soeur Chantal Buyse

* * *

On retrouvera dans cette rubrique le Bulletin paroissial, Le Courrier de Saint Médard, où le Curé Matthieu Wallut attaque notre Fondatrice; l’intervention de François Pillot, Animateur national de l’Armée de Marie en France, qui s’est porté le premier à la défense de Mère Paul-Marie; la pensée du Père Pierre Mastropietro adressée à Mère Paul-Marie; une lettre du Père Sylvain Guilbault, Fils de Marie, qui a été le prédécesseur du Curé Wallut pendant six ans, pour le ministère à Salency, suivie d’une courte conclusion.