Au Royaume de l'Amour dans la Vérité

Accueil > Dossiers > Dossier du Père Matthieu Wallut, o.s.b., France (2)

Dossier du Père Matthieu Wallut, o.s.b., France (2)

Soeur Chantal Buyse

Par souci de transparence, le 3 mars 2006, les responsables de l’Oeuvre ont informé les membres de l’Armée de Marie, par le biais du site Internet, des faits récents qui se sont déroulés à Salency, dans le diocèse de Beauvais-Noyon-Senlis où les Fils de Marie sont actifs depuis plus de dix-sept ans (1989).

Tout a été publié, à l’exception de la lettre que le Père Éric Roy, Supérieur général des Fils de Marie, a adressée le 7 février à l’évêque du lieu, S. Exc. Mgr Jean-Paul James, ainsi que la réponse de celui-ci en date du 14 février. Comme le Père Éric Roy devait se rendre en France pour des raisons majeures, il avait obtenu un rendez-vous pour le 8 mars auprès du Vicaire général, le Père Bernard Grenier, et pour le 11 mars auprès de S. Exc. Mgr James. Il souhaitait attendre l’issue de ces rencontres avant de publier cet échange.

Entre-temps, le 3 mars, François Pillot avait reçu une réponse de dix pages du Père Wallut qui prouvait que ce dernier n’avait à peu près rien lu et qu’il n’était donc pas en mesure de comprendre, se contentant – comme tant de nos adversaires d’ailleurs – de dossiers falsifiés et montés de toutes pièces contre l’Oeuvre, et en particulier contre Marie-Paule. Une étonnante note manuscrite concluait sa lettre dix pages :

Cette lettre a été approuvée explicitement par Mgr Jean-Paul James, évêque de Beauvais, vous demandant de ne pas la publier. Le 23 février 2006.

Il a bien entendu été question de cette note auprès de l’Évêque, lors de leur rencontre du 11 mars. Lors de cette entrevue, S. Exc. Mgr James a réitéré sa vive appréciation du travail pastoral accompli par les Fils de Marie, à qui il n’avait rien à reprocher. Mais qu’en effet il endossait l’«étude» du Père Wallut et se conformait à la décision des Évêques du Canada.

À la suite de ces événements, et par souci de transparence, les responsables ont jugé nécessaire de faire toute la lumière et de publier les lettres du Père Éric et de l’Évêque.

Ce 15 mars 2006

Soeur Chantal Buyse

* * *

Les Fils de Marie oeuvrant en France, dans le diocèse de Beauvais,
Noyons et Senlis, ainsi que le Supérieur général, le Père Éric Roy

  • Père Éric Roy Supérieur général

  • Père Stéphane Bouchet

  • Père Serge Chamberland

  • Père Xavier Larribe

  • Frère Éric Deloffre

  • Frère Patrick Deloffre

  • Frère Raymond Tenret