Au Royaume de l'Amour dans la Vérité

Accueil > Dossiers > Remerciements pour une guérison

Remerciements pour une guérison

Chère Marie-Paule,

C’est avec beaucoup d’amour et d’émotion que je t’écris pour te partager la grâce que je vis en ce moment.

Depuis plusieurs années, je souffrais d’un prolapsus rectal et d’incontinence. Les douleurs, malaises et inconfort augmentaient sans cesse, ce qui m’humiliait et m’insécurisait beaucoup. On me suggéra une chirurgie même si le taux de réussite était peu prometteur. J’ai subi l’opération comme il était prévu, mais une intolérance à la morphine apporta des complications postopératoires. J’ai quand même repris mes activités assez rapidement.

Voilà que, douze semaines après l’intervention, j’ai revu le chirurgien qui semblait douteux de la réussite de l’opération: il y avait encore trop de malaises et d’inconfort. Il suggéra donc de reprendre les examens en vue d’une autre intervention pour enlever l’obstruction. J’étais très déçue, alors je lui demande un mois de réflexion. Il respecte mon choix. De retour à la maison, j’en discute avec mon mari et je décide de faire une retraite à Spiri-Maria (cadeau que m’avait offert une personne qui désire garder l’anonymat). Je m’inscris donc pour la retraite du 30 septembre au 2 octobre 2005, dont le thème sera «Confiance en la Dame de Tous les Peuples», par le Père Denis Thivierge.

J’apprécie énormément ce séjour: les conférences, la spiritualité, les repas, l’atmosphère de silence et de prières, malgré les malaises qui ne lâchent pas (jusqu’au saignement). Je pense donc revenir chez moi... Je me rends à la chapelle pour prier et je choisis de faire confiance en remettant tout à la Dame de Tous les Peuples: douleurs, inquiétudes; je réussis à m’abandonner, lui demandant la grâce d’accepter sa volonté, même si cela doit me conduire à une deuxième opération, et je retourne à ma chambre. J’applique ta photo sur moi et je m’endors dans une grande paix.

Le lendemain, je poursuis le programme de la retraite et retourne à la maison sans malaise, et c’est ainsi depuis le 1er octobre. Tout mon système s’est remis à fonctionner normalement, à ma grande surprise et à celle de mon entourage.

Alors, je veux te dire: «Merci, Marie-Paule, pour ton Fiat et tout ce que tu as fait pour l’Oeuvre: le don total de ta vie, ta “vie d’Amour”.»

Je remercie le Ciel d’appartenir à l’Armée de Marie: Source d’amour, de grâces et de consolations.

Merci pour tout!

Hélène Donahue
Saint-Georges, comté Beauce
1er novembre 2005