Au Royaume de l'Amour dans la Vérité

Accueil > Guérisons > Une crise cardiaque massive

Une crise cardiaque massive

Voici un témoignage de guérison que la famille de M. Eugène Chouinard, de Saint- Malo, au Manitoba, désire partager avec tous:

Le 11 octobre dernier, Eugène Chouinard a fait une crise cardiaque massive. Les ambulanciers sont venus et l’ont transporté à l’hôpital de Steinback où le médecin lui a dit qu’il avait fait une crise massive, que son coeur était endommagé, et il l’a transféré à l’hôpital de Saint-Boniface, à Winnipeg, où il a subi une angioplastie et où on lui a mis deux «papillons» où il y avait blocage. On l’a ensuite retourné à l’hôpital à Steinback où, la même journée, il a reçu son congé pour retourner chez lui mais, avant de partir, il a vu à nouveau le médecin qui lui a fait passer une radiographie et lui a réitéré, par la suite, qu’il avait fait une crise massive et que son coeur avait été endommagé. En conséquence, le médecin a dit vouloir revoir Eugène une ou deux semaines plus tard.

Lors de ce nouveau rendez-vous, le médecin lui a fait passer une autre radiographie, ainsi qu’un électrocardiogramme et des prises de sang. Lorsque Eugène est retourné le voir pour avoir les résultats de ces examens, le médecin ne comprenait plus rien, car son coeur était normal... Et il a recommandé à Eugène de ne pas travailler les six semaines suivantes et de revenir le voir seulement au bout de trois mois.

Il faut dire que, lorsque Eugène a eu sa crise, il s’était étendu sur le divan dans le salon en attendant les ambulanciers. Au mur du salon, il y a une photo de Marie-Paule qui est toujours placée de la même façon. Cependant, au moment où l’on a mis Eugène sur la civière pour le sortir de la maison, la photo n’était plus placée de la même manière et Marie-Paule regardait Eugène en face. C’est possible que l’un des ambulanciers l’ait accrochée en s’occupant d’Eugène, mais, quoi qu’il en soit, la photo était maintenant placée de telle sorte que Marie-Paule le regardait en face. Mais, en plus, lorsque Eugène est revenu de l’hôpital, il a pris la photo de Marie-Paule et l’a passée sur son coeur. Donc, même si le médecin ne comprenait pas comment il se pouvait que le coeur soit maintenant normal, Eugène le comprend bien et en est très reconnaissant. C’est pour cette raison qu’il voulait nous faire part de ce qui lui était arrivé. Eugène dit se sentir très bien et n’avoir aucun mal.

En plus, il a ajouté que c’était la deuxième fois qu’il recevait une grâce de ce genre. Il faut dire qu’Eugène n’est pas le genre à courir chez le médecin et c’est pourquoi, lorsque les ambulanciers lui ont demandé le nom de son médecin, il a répondu qu’il n’en avait pas. Il y a environ quatre ans, il avait très mal au bas du ventre; six mois plus tard, le mal persistait toujours et s’aggravait, et il avait pris la photo de Marie-Paule et l’avait passée partout où il avait du mal, et le mal est disparu. Il ne s’en est plus jamais ressenti depuis. Puisqu’il n’est pas allé voir de médecin à ce moment-là, il ne sait pas quelle était la cause du mal, mais les personnes à qui il en a parlé lui ont dit que c’était probablement la prostate.

Soeur Rosalie Carrière,
au nom de la famille Eugène Chouinard